Nombreux sont celles et ceux qui ont découvert que, arrêter de fumer n’est pas une tâche facile. Ce que les chercheurs étudient aujourd’hui, c’est comment la méditation peut être un allié pour prévenir les rechutes fréquentes des personnes confrontées à la lutte contre le tabac.

Arrêter de fumer – un véritable défi !

Comme vous le savez tous, fumer est mauvais pour la santé. Mais le problème va au-delà. Non seulement vous vous faites du mal à vous-même, mais aussi à votre entourage.

Vous pouvez vous débarrasser d’une cigarette, mais il est presque impossible de vous débarrasser de la fumée. Mais même avec autant de contenu médiatique mettant en garde contre les problèmes liés à la cigarette (même les images choquantes trouvées sur leurs paquets), il y a encore beaucoup de gens qui continuent à fumer. Arrêter de fumer est un véritable défi, qui demande du temps et de la détermination et j’en sais quelque chose, j’ai été fumeuse, pendant de nombreuses années.

Pour arrêter de fumer, il faut être engagé, motivé, identifier les déclencheurs qui nous conduisent à fumer, trouver des substituts sains et demander de l’aide à un professionnel.

Techniques de méditation – Un cours simple à mettre en application en cliquant ici.

Comment la méditation peut nous aider à arrêter de fumer ?

La méditation peut être très utile dans le processus d’abandon, non seulement parce qu’elle réduit votre envie de fumer, mais aussi parce que la formation à la maîtrise de soi peut changer la façon dont vous répondez à ces pulsions lorsqu’elles surviennent.

Respirez profondément et videz votre esprit chaque fois que vous voulez allumer une cigarette. Au lieu de combattre l’envie de fumer, analysez-la, remettez-la en question, puis videz votre esprit. Le contrôle mental peut sembler une méthode «simple», mais c’est aussi un outil très puissant.

La méditation est un outil de reprogrammation émotionnelle qui vous aide à rééduquer vos habitudes. Cela peut donc être une clé pour celles et ceux qui veulent arrêter.

Recevez gratuitement 7 secrets pour vivre mieux toute votre vie !

Une expérience américaine qui démontre la réelle utilité de la méditation

Expérience sur la méditationDes recherches américaines montrent que, après quelques heures, les fumeurs qui méditaient, avaient significativement moins de pulsions. Il a été remarqué aussi, une activité accrue dans les zones du cerveau associées à la maîtrise de soi.

Pour effectuer cette étude, les chercheurs de l’Université de l’Oregon recrutaient 60 étudiants, dont 27 fumeurs. La moitié du groupe avait appris une technique de méditation appelée “Gymnastique intégrée du corps et de l’esprit”  ou formation IBMT. Certaines personnes méditaient pendant cinq heures sur une période de deux semaines. Les autres pratiquaient pendant le même nombre d’heures, mais suivaient une thérapie de relaxation, qui visait à relâcher la tension de différentes parties de leur corps. À la fin de la formation, les personnes qui avaient suivi les techniques de méditation fumaient 60% de moins, tandis que les habitudes tabagiques de ceux qui étaient dans le groupe de relaxation n’avaient pas changé.

Le chercheur principal Michael Posner et son équipe avaient également utilisé une machine d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRM) pour examiner l’activité cérébrale des participants. C’est ainsi qu’il découvra un changement d’activité dans les régions associées à la maîtrise de soi chez les fumeurs qui méditaient. Encore une fois, aucun changement n’avait été observé chez les sujets qui avaient suivi le programme de relaxation.

arrêter de fumer«Nous avons constaté que les participants qui avaient reçu une formation IBMT avaient également reconnu ressentir une diminution significative de leur envie de cigarettes », a déclaré le co-auteur Yi-Yuan Tang de la Texas Tech University.

«Parce qu’il est démontré que la méditation centrée sur l’esprit favorise la maîtrise de soi et qu’elle influence positivement l’attention et l’ouverture aux expériences intérieures et extérieures, nous concluons donc que la méditation peut être utile pour traiter les symptômes de la dépendance».

Tang a développé la formation IBMT au milieu des années 1990, basée sur la médecine traditionnelle chinoise, le taoïsme et le confucianisme.

Contrairement à d’autres pratiques de méditation, qui se concentrent sur le contrôle de la pensée et nécessitent une formation à long terme, il dit que sa technique est axée sur la conscience de l’esprit et du corps, avec des postures corporelles et respiratoires. Selon Tang, avec le bon coach, vous pouvez apprendre la technique en moins de cinq jours.

Prêt à relever ce défi ? Croyez en vous, commencez à méditer, changez vos habitudes et arrêtez de fumer !

D’ailleurs, si vous vous sentez prêt à vous lancer, je vous recommande un excellent site “Mon souffle de vie”. Vous y trouverez de nombreux conseils très précieux et un soutient qui comme vous le savez, ne sera jamais de trop.


2 commentaires

Chrystel · 22 avril 2020 à 16 h 44 min

La méditation c’est génial… on oublie tout. Ca peut aider à arreter de fumer, mais ca doit etre dur tout de meme.

    Isabelle · 22 avril 2020 à 17 h 23 min

    Oui Chrystel, vous avez entièrement raison. Pour l’avoir vécu, c’est un long moment compliqué de plusieurs mois à passer. La méditation peut effectivement aider. On peut la compiler avec d’autres méthodes. Après, c’est à chacun de trouver son chemin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.